Pourquoi les marathons ont cette distance mythique de 42,195 km, pas plus, pas moins ?
L’épreuve, qui est aujourd’hui très demandé, à en voir le nombre de participants à chaque marathon à travers le monde, Paris, Londres, New-York …, a pourtant bien une histoire. On n’a pas choisi cette distance au hasard !

L’histoire de cette distance remonte à la Grèce Antique

Pour la petite histoire, tout remonte à 490 av. J.-C. bataille de Marathon lors de la première guerre médique. Selon Plutarque, philosophe Grecque de l’époque, à la suite de cette bataille, un homme, messager nommé  Philippidès, aurait couru la distance de 42,195 km entre la ville de Marathon pour annoncer que les Grecques avaient vaincus les Perses.
Lorsqu’il arriva à Athènes, Philippidès décéda juste après sa voir pu annoncer la bonne nouvelle.
De la resta le nom de marathon donné à cette distance, en mémoire de cet homme.

Pourquoi cette distance est toujours adorée ?

De nombreux coureurs se tournent voient aujourd’hui le marathon comme une étape dans leurs vies de coureurs. Cette course impressionne par la distance, et l’entrainement nécessaire pour le réaliser.
Il faut bien noter que la réalisation d’une épreuve comme celle-ci nécessite un entrainement adapté. Les coureurs qui prennent le départ sur ce genre de parcours ne sont pas des débutants en course à pied.

En quoi les parcours peuvent changer ?

Aujourd’hui, la distance du marathon est universelle pour qu’on puisse appeler une course « marathon ». Toutefois, le dénivelé lui ne l’est pas. Pour cela, on peut avoir différents niveaux de difficultés en fonction du marathon que l’on souhaite faire.

Il est possible de faire des marathons sous le format de trail ou d’ultra trail, la distance reste à même, mais le dénivelé n’est pas le même ; c’est le format marathon en pleine nature.

Attention à ne pas confondre le dénivelé positif et le dénivelé cumulé. L’un est le dénivelé qu’il y a entre le point le plus bas et le point le plus haut de la course, tandis que l’autre est la somme des dénivelés positifs parcouru sur toute la course.

Pour vous donner une idée, voici les dénivelés cumulés de quelques grands marathons européens :

Athènes, Grèce :
Caractéristiques de la course :
548m de dénivelé positif cumulé, distance homologuée

Paris, France :
Caractéristiques de la course :
657m de dénivelé positif cumulé, distance homologuée

Londres, Royaume-Unis :
Caractéristiques de la course :
498m de dénivelé positif cumulé, distance homologuée

Barcelone, Espagne :
Caractéristiques de la course :
738m de dénivelé positif cumulé, distance homologuée

Vous pouvez choisir votre parcours et commencer l’entrainement, la distance ne changera pas 😉

Record actuel du marathon

L’actuel record du marathon officiel est détenu par le Kényan Eliud Kipchoge avec le temps de 2 h 1 min 39 s établi le 16 septembre 2018

L’actuel record du marathon non officiel est détenu par le Kényan Eliud Kipchoge avec le temps de 1 h 49 min et 40 s établi le 13 octobre 2019
Il s’agit d’un record non officiel car ce record n’a pas été établi pendant une course officielle. La distance de l’épreuve était bien de 42,195 km, mais il faut que le temps soit établi dans une compétition officielle pour qu’elle apparaisse comme record officiel de marathon.
Et vous, qu’attendez-vous pour courir un marathon ?

Alors ? Des envies de devenir un marathoniens Grecques ? Ça tombe bien, je vous donne tout pleins de conseils sur ce blog pour réaliser votre marathon en un temps records, prêt à relever le challenge ? 😉
Cette épreuve de course à pied peut vous paraitre énorme, trop longue, pourtant tous les ans, il y a de nouvelles personnes au départ.