Les équipements indispensables en trail 

 

Pour réaliser une course de trail, que cela soit pour une course organisée ou pour une course que vous faites seul, Vous devez avoir un minimum de matériel avec vous pour être sûre que votre séance se passe dans les meilleures conditions possibles et que vous puissiez profiter au maximum de la nature autour de vous. 

Regarder la météo pour prévoir au mieux 

 

La première chose à faire avant de commencer à préparer ses affaires pour rentrer, et de regarder la météo que l’on va voir pendant la course. Essayez d’estimer votre allure, et donc le temps que vous allez passer dehors dans la nature en fonction du parcours, afin de voir les précipitations météorologiques qu’ils annoncent. Pour cela, je vous conseille d’utiliser des sites Internet comme météo ciel qui est un site plutôt destiné pour les professionnels de l’aviation, pour connaître toutes les variations météorologiques en temps riel. Grâce à cela, vous serez capable d’estimer au mieux le temps qu’il va faire pendant votre sortie. 

 

 

Quelles chaussures de running choisir 

 

Si vous partez pour un trail, l’un des équipements les plus importants va être la paire de chaussures que vous aurez. Je le répète souvent, et une paire de chaussures de qualité ne veut pas forcément dire la paire de chaussure au prix le plus élevé du marché. Le marketing du sport et notamment de la course à pied et du trail est très fort et les prix sont souvent faussé. 

Assurez-vous d’avoir des chaussures qui permettent d’avoir une accroche sur les terrains de trail, De façon que vous ne soyez pas en train de glisser pendant toute votre course. 

Le terme « chaussures de trail » est un peu surcoté pour moi, dans le sens ou une paire de chaussures de marche peut très bien être considéré comme une paire de chaussures de trail. Cependant, il est vrai que les chaussures de trail sont souvent plus légères et cela vous apportera beaucoup notamment sur le plat ou la descente si vous voulez courir. 

 

Vous avez chez Salomon par exemple les Speed Cross qui ont des crampons qui accroche très bien surtout les terrains. 

 

Un sac pratique et adapté 

 

Étant donné que vous allez avoir plusieurs choses à prendre avec vous, cela ne rentrera pas dans votre poche de short. Pour cela, le mieux est de courir avec un sac à dos. Vous pourrez ainsi mettre dans ce sac tout le matériel un peu encombrant dont vous n’avez pas besoin de manière immédiate pendant votre course. 

 

Accessoires pour se repérer 

 

Si vous partez surin parcoure que vous n’avez jamais réalisé auparavant, et qui n’est pas flèche, vous devez prévoir un moyen de vous repérer au cas où vous êtes perdus. Le mieux est d’avoir accès à un GPS. Pour cela, les téléphones pourront faire l’affaire. 

 

Une montre 

 

Si vous cherchez du matériel pratique et qui ne va pas encombrer votre sac, évidemment que je vous conseille de prendre une montre GPS. Il existe différentes de montre GPS, certaines vont seulement vous faire votre trace à la suite de votre course à pied, et d’autres vont même en temps réel pouvoir vous donner votre position exacte. Cela est très pratique si vous partez pour une course un peu à l’aventure et que vous ne connaissez pas le chemin. Notez toutefois avant d’acheter une montre sur amazone, qu’une application Mobile peut très bien faire l’affaire. 

 

Un téléphone 

 

Grâce à votre téléphone, vous pouvez être capable de capter le signal GPS. Même si vous n’avez pas Internet, il existe de nombreuses cartes que vous pouvez avoir grâce à des applications gratuites, qui vous permettent de vous retrouver grâce à votre signal GPS qu’émet aimer votre téléphone. 

 

Pour une course officielle 

 

Dans le cadre d’un trailer officiel, vous pouvez vous baiser sur tous les équipements dont sommes revenus dessus pendant cet article, mais surtout, regardez bien le matériel obligatoire qui est imposée par l’organisateur de la course. 

 

Des équipements pour voir de nuit 

 

Dans le cas où votre trail se passe de nuit, vous aurez évidemment pensé à prendre une lampe avec vous. Le mieux reste la lampe frontale, j’utilise personnellement la lampe Petzl qui est très pratique et qui est rechargeable directement avec un câble USB.  

D’autres pour être visible de nuit 

 

Vous devez également vous assurer de pouvoir être visible, notamment si vous passez sur des routes qui peuvent être empruntés par des voitures. Cela peut également être pratique si vous traversez des endroits où il peut y avoir des chasseurs. Pour être visible, je vous recommande de prendre avec un gilet fluorescent, éventuellement embrasser fluorescent ou d’autres habits qui pourrait se refléter dans la nuit et à la lumière. 

 

Une veste ou un coupe-vent 

 

Notamment sous fête des longues distances, je vous déconseille de partir seulement avec démarche courte, sauf si vous connaissez vraiment bien le parcours et la météo de la région. Mais faites attention, les sentiers sont parfois traîtres. Je vous conseille de la plupart du temps de partir avec au moins un coupe-vent qui vous permettra de vous réchauffer. Les imperméables vont vous protéger de la pluie également. Après, si vous êtes en plein mois de juillet, dans le sud et pendant une canicule, évidemment, je vous déconseille d’y aller en manches longues mais plutôt en débardeur et autres textiles respirant. 

Les manchons de compression 

 

Que cela soit votre sortie Running ou pour votre sortie trail, le plus important semble être vos chaussures comme équipements, cependant, partir avec des manchots de compression. 

J’ai dédié un article qui parle de ses produits, de ce que peut apporter ce type de matériel lors d’une course. On appelle cela aussi des guêtres. Si vous n’en avez pas, un collant peut faire l’affaire et que vous permettre de rester au chaud. 

 

Alimentation et eau 

 

Au niveau de l’alimentation et de l’eau, aux dépens de la longueur de votre course. Pour une course de moins de 10 km, personnellement, je n’éprouve ni au moins ni rien à manger. Pour une course un peu plus longue, je prends souvent une barre de céréales ou quelque chose pour me dynamiser en cas de coup de mou. 

Pour l’eau, vous pouvez prendre une poche à eau que vous pouvez glisser dans votre sac, avec un tuyau qui vous permet de boire sans avoir à vous arrêter et à ouvrir votre sac. 

 

Comment part Kilian Jornet en trail ? 

 

Ce n’est pas forcément le meilleur exemple à suivre, mais lorsque qu’il y a une journée par pour une course trail, il ne prend pas beaucoup de matériel. Les bâtons, Il les oublie souvent, au niveau alimentation, pas grand-chose non plus si ce n’est quelques barres énergétiques au cas où, et c’est à peine s’il prend un k-way au cas où il pleuve. Mais attention, il s’agit bien de qui Kilian Jornet, un extraterrestre quoi… 

 

Conclusion et conseils 

 

  • Prenez des chaussures adaptés, dite de trail, avec une accroche sous le pied pour ne pas glisser sur les terrains difficiles. 
  • Prenez des aliments en cas de coup de moue  
  • Ne vous surchargez pas avec des équipements inutiles 
  • Ces conseils sont plutôt adaptés pour un trail ou une course en nature assez courte, si vous préparez un ultra trail, il y a beaucoup plus de précautions à prendre. 
  • N’achetez pas vos produits sur Amazon, allez plutôt dans un magasin spécialisé dans le trail et la course à pied.