Faire 30 minutes de course à pied par jour, 7 fois par semaine, est ce bon pour notre corps ?
Un entrainement aussi régulier nécessite une certaine endurance, non pas en termes de distance mais en termes d’effort. Si vous objectif est de courir tous les jours, 30 minutes semble être un bon compromis si vous êtes plutôt dans la moyenne des coureurs. Le sport quotidien est recommandé par de nombreux scientifiques et médecin, mais la course à pied est un sport connu pour être assez traumatisant pour le corps. Je vous donne dans cet article des conseils concernant les bénéfices et quels peuvent être les risques de la pratique du running de façon intense et régulier sur la santé du coureur.

Courir tous les jours dépend de votre profil coureur

Il est évidement possible de courir tous les jours. De plus, 30 minutes ne semblent pas être une épreuve insurmontable pour les personnes qui ont déjà l’habitude de courir.

Toutefois, attention à ne pas trop courir quand vous n’êtes pas habitué à ce type d’entrainement.

La course à pied est un sport très accessible mais il est nécessaire de respecter quelques grands principes lorsque l’on débute.

Quels sont les avantages à courir 30 minutes tous les jours ?

Si votre objectif est de perdre du poids, courir tous les jours peut être un très bon accélérateur dans cette perte de poids. Il est important de comprendre que la course à pied n’est qu’un des facteurs dans la perte de poids. Vous devrez à côté travailler votre style de vie, et notamment votre alimentation et votre sommeil.

Si vous souhaitez garder une forme optimale et ne jamais être malade, c’est un excellent moyen de stimuler tous les jours vos anti corps. Pendant certaines périodes de l’année, je cours tous les jours environ 40 minutes, et je peux vous dire que c’est la période de l’année où ma santé est la meilleure, ou je dors le mieux et ou j’ai le plus d’énergie au quotidien.

Courir tous les jours va également habituer vos muscles à ce type d’effort et leur endurance, et il ne sera bientôt pas plus difficile d’aller courir 30 minutes que d’allé jusqu’à votre boîte aux lettres. L’effort que vous aurez à fournir pour votre course sera considérablement moindre que lorsque vous aurez commencé. AU bout de 2 ou 3 mois, votre corps et vos muscles seront considérablement endurcit et vous serez capable de pouvoir envisagez des efforts beaucoup plus important et plus long comme un semi-marathon ou un marathon.

Enfin, les footings répétés vont pouvoir vous aidé à maigrir. Votre cardio sera également amélioré puisque vous solliciterai régulièrement votre cœur.

Quels peuvent être les risques de ces entrainements trop fréquents ?

SI vous êtes débutant en course à pied, je ne vous conseil pas de courir 30 minutes tous les jours Votre corps n’est pas habitué à ce type d’effort et cela peut vous dégouter rapidement de la course à pied. Je vous proposerai plutôt d’y aller petit à petit avec une approche de « courir quand j’en ai envie », en se forçant juste un peu !

Au niveau articulaire, mettre votre corps en effort pendant 30 minutes par jour peut être mauvais si vous n’avez pas l’habitude. Encore une fois, allez-y progressivement sur le nombre de séance de course à pied.

Si vous baissez en motivation, changez de parcours

Pour éviter de se lasser, il est important de varier vos parcours. Imaginez, courir tous les jours au même endroit peut devenir lassant et ne va pas vous aider à vous motiver tous les jours.
Pour ma part, je suis un mauvais exemple car j’ai l’habitude de faire très régulièrement le même parcours. Il suffit d’en trouver un avec lequel vous êtes à l’aise, et que vous trouvez joli, avec éventuellement des vues, et des passages en pleine nature.
Le fait de varier l’intensités des courses et la durée est important à prendre en compte.

Comment courir 30 minutes par jour ?

· Dégagez-vous un créneau, et gardez toujours le même, sauf exception. Ce créneau de votre journée qui peut être le matin, le soir ou même le midi, doit être défini à l’avance sur votre agenda
· Prévoyez un une plage horaire d’au moins 50 minutes pour un entrainement de 30 minutes. Prenez en compte que vous devrez vous changer, prendre une douche etc …
· Faites un planning de la période sur laquelle vous souhaitez avoir un entrainement aussi intense. Pour certains, l’objectif sera de faire ça toute l’année, pour d’autre, ça sera par période. Si c’est par période, notez la date à laquelle vous voulez finir l’entrainement et restez focus. N’oubliez pas qu’n habitude vient au bout de 21 jours de pratique, tenez bon !
· Si le fait de courir 30 minutes par jour vous parait trop au début, je vous conseille de commencer par une marche de 30 minutes tous les jours. La marche est une excellente alternative lorsque vous souhaitez y aller progressivement. Vous pouvez pendant votre marche alterner des périodes ou vous trottinez et des périodes de marche pure. Cela peut être une excellente transition.

Varier certains jours avec un autre sport

Avec le poids du corps, le fait de courir tous les jours peut abîmer nos articulations et fatiguer nos muscles au fil des semaines.
Une des premières choses à faire serait de varier les dénivelés pour ne pas faire tous les jours de la montée et de la descente, et pouvoir avoir des entraînements sur du plat.

Ensuite, il est recommandé de varier votre entraînement en remplaçant par exemple une ou deux courses par semaine par une ou deux sorties vélo ou séance de natation.

Ces deux sports sont très complémentaires de la course à pied et ont l’avantage de ne pas être traumatisant pour les muscles.
De plus, la natation va vous apporter énormément au niveau respiratoire et vous aurez moins de points de côté, et vos muscles seront mieux approvisionnés en oxygène.

Conclusion et conseils

· Pour 30 minutes de course, prévoyez 50 minutes de votre planning pour vos séances
· Accordez-vous un jour de repos pendant la semaine, le lundi par exemple, où votre journée peut être plus chargé
· Si vous êtes débutant, commencez par une marche de 30 minutes par jour, puis échangez petit à petit la marche contre la course.
· Prévoyez des semaines de repos / récupération où vous ne courez pas tous les jours
· Variez les séances en termes de dénivelé, de parcours, d’intensité et de durée
· Ayez un apport suffisant en calories