A quelle vitesse faire mon footing ? 

Le footing est la dénomination la plus commune lorsque l’on va courir à une allure constante et qui reste agréable. On pourrait opposer l’entrainement footing à l’entrainement sprint ou fractionné. Le but est souvent de sortir, de décrasser la machine et de rester en bonne santé. 

On peut alors se demander quelle est l’allure d’un footing ? Et comment connaitre la nôtre ? 

Qu’est-ce qu’on appelle allure footing ? 

L’allure footing, peut aussi être comparé à L’endurance fondamentales, c’est lors ce que vous courez mais que vous n’avez pas l’impression de forcer. C’est une allure à laquelle vous vous sentez bien et sur laquelle vous pouvez tenir une distance d’entraînement importante. 

Définir son allure footing 

L’allure que l’on Conseils pour faire un footing est à 60 % voire 70 % de votre VMA.  

Je vous conseille de faire un test de VMA, Cela vous sera toujours utile dans votre pratique de la course à pied. Vous pouvez non seulement savoir à quelle allure vous devez courir votre footing, mais vous pouvez aussi connaître votre allure d’endurance fondamentales, adapter les entraînements en fonction de vos objectifs, connaître l’avais mal que vous devez avoir pour réaliser un objectif en a minimum de temps etc. 

Mais encore une fois, l’allure footing est avant tout celle à laquelle vous vous sentez bien, et celle avec laquelle vous êtes capable d’enchainer plusieurs km sans trop forcer. 

Un footing tous les combiens ? 

 La fréquence d’entraînement en course à pied dépend avant tout de votre niveau, de votre passé en tant que coureurs, de vos objectifs, de votre poids, de votre alimentation et de nombreux autres paramètres. Certaines personnes vont faire un footing tous les jours, ce qui ne pose aucun problème, tandis que d’autres, un par semaine suffira largement. Le footing ayant une allure assez basse, vous pouvez sans trop de soucis, Et même avec un niveau débutant, courir à une allure footing trois fois par semaine. 

Combien de temps dure un footing ? 

En général, lorsque vous partez pour un footing, cela veut dire que vous partez pour une distance assez courte et donc un temps également assez court. Un footing ne dépasse rarement plus d’une heure voire 1h30 pour les longs footings, cependant, après, tout dépend de comment vous appelez-vous entre vous entraînement, mais on peut plus parler de sortie endurance à partir d’une heure 30 de course à pied. 

Le jogging, bon pour le cardio 

Faire de jogging régulier est excellent pour votre cardio. Étant donné que votre fréquence cardiaque augmentera de façon raisonnable, vous habituerez votre corps à ce type d’effort il serait capable dans la durée de pouvoir réaliser ce même effort avec une fréquence cardiaque plus basses. Cela est signe que votre cardio est devenu meilleur et que vous avez besoin de moins d’énergie pour une même distance.  

Apprenez à courir lentement 

Il n’est pas facile de faire votre course lentement, de partir sur un footing Lent mais a une durée qui peut être importante. Cependant, le fait de courir à une allure lente c’est-à-dire a environ 70 % de votre vie aime à, va permettre À votre corps de progresser rapidement sans être trop stimulée. Il va être capable de s’endurcir, est de prendre du muscle Plus facilement que si vous faisiez plusieurs fois par semaine des entraînements à haute intensité. 

Les footings font travailler l’endurance 

L’endurance et le fait d’être assez Fort physiquement pour pouvoir courir une distance importante. On dit que vous êtes endurants quand vous tenez sur la distance quel que soit le sport. En course à pied, l’endurance c’est très subjectif et dépend du niveau du coureur. Pour certains, le fait de faire 5 km sans s’arrêter sera une preuve d’endurance. Pour d’autres, l’endurance sera mesurée sur un marathon ou sur un ultra trail. 

Comme l’explique très bien Rich Roll dans son livre, le fait de courir doucement et longtemps amélioré de façon considérable l’endurance chez le coureur.  

Marcher pendant son footing 

Il n’y a aucun mal à marcher pendant son entraînement. Cela peut effectivement casser votre rythme, cependant, si les efforts commencent à être trop intense et que venez trouvez pas votre vitesse de course, alors une marche peut vous permettre une récupération rapide, et la possibilité de repartir avec un souffle apaisé. 

Faire un footing entre vos séances plus intense 

Le footing peut être utilisé comme séance entre des entraînements plus intense. Celui-ci aura alors pour but de relâcher les muscles, de faire circuler le sang dans vos jambes afin de favoriser votre récupération. 

Faire un footing au début ou à la fin de votre course. 

Le style peut également être utilisé comme un échauffement, une façon de chauffer ses muscles et de les préparer un effort plus intense par la suite. Vous pouvez aussi finir votre course à pied part un footing afin de bien faire circuler le sens dans vos jambes ainsi que l’acide lactique et donc diminuer le risque d’avoir des courbatures par la suite. 

Footing + étirements : le combo gagnant 

Si vous cherchez à faire quelque chose après une course ou un trail à haute intensité pour favoriser la récupération, je suis heureux de vous annoncer que j’ai la formule magique. Le lendemain ou le surlendemain de votre course, et notamment si vous avez passé une course d’endurance comme un marathon, partez pour un footing lent à 60. 65 % de votre réellement, Et finissez votre séance par une séance d’étirement. Cela va accélérer de manière très importante votre récupération et va favoriser la disparition des éventuelles courbatures de votre précédente course. 

Comment gérer sa vitesse ? 

Pour gérer votre vitesse, vous pouvez utiliser une montre. Il y a des montres faites spécialement pour le running, qui vous calcule en temps réel votre vitesse, mais vous pouvez également faire cela avec une montre normale, et calculez votre vitesse en courant autour d’un stade. Pour cela, il faudra calculer avant pour savoir À combien de tour de stade correspond votre allure pour un temps donné. 

Conclusion et conseils 

  • L’allure footing est autour de 70% de votre VMA 
  • Les footings doivent faire partie intégrante de vos entrainements 
  • Faire un footing entre deux séances exigeantes physiquement aide à la récupération musculaire